délasser


délasser

délasser [ delase ] v. tr. <conjug. : 1>
XIV e, rare av. XVIe; de dé- et las; cf. lasser
Tirer (qqn) de l'état de lassitude, de fatigue. défatiguer, détendre, 2. relaxer, 1. reposer. « Semblable au voyageur délassé par un bain » (Balzac). Écouter de la musique délasse l'esprit. Sa gaieté nous délasse. changer, distraire, divertir. « La rêverie me délasse et m'amuse, la réflexion me fatigue et m'attriste » (Rousseau). Absolt La lecture délasse. « Quand on arrivait du dehors, la fraîcheur de l'escalier délassait » (Flaubert).
SE DÉLASSERv. pron. Se reposer en se distrayant.
⊗ CONTR. Fatiguer, lasser. ⊗ HOM. poss. Délacer.

délasser verbe transitif Faire cesser la fatigue : Prends un bain, ça te délassera.délasser (homonymes) verbe transitif délacer verbedélasser (synonymes) verbe transitif Faire cesser la fatigue
Synonymes :
- détendre
Contraires :
- épuiser

délasser
v.
d1./d v. tr. Reposer, faire cesser la lassitude de. La marche délasse l'esprit.
(S. comp.) Le sommeil délasse.
d2./d v. Pron. Se reposer. Faire une sieste pour se délasser.
|| Se reposer en se distrayant. Einstein se délassait en jouant du violon.

⇒DÉLASSER, verbe trans.
Faire cesser la lassitude physique ou morale.
A.— [Le compl. d'obj. dir. désigne une pers. ou un attribut de la pers. humaine] Délasser qqn; délasser le corps, l'esprit. Elle était de ces femmes qui reposent et délassent ceux qui les aiment (SAINTE-BEUVE, Caus. lundi, t. 7, 1851-62, p. 408). Cet air frais qui nous délasse comme un bain (MALRAUX, Conquér., 1928, p. 14).
Emploi abs. La fraîcheur de l'escalier délassait (FLAUB., Éduc. sentim., t. 2, 1869, p. 71).
Emploi pronom. réfl. Je vais me délasser au théâtre (STENDHAL, Racine et Shakespeare, t. 1, 1823, p. 32) :
1. ... cette vieille Europe, ridicule et merveilleuse, où l'on boit librement, où l'on ne travaille pas et où l'on se délasse, si l'on peut appeler délassement la vie que vont mener ces touristes new-yorkais.
MORAND, New York, 1930, p. 206.
Emploi pronom réfl. indir. Se délasser le corps, l'esprit. Soledad se délassait les jambes (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 424).
B.— [Avec un compl. second] Un mari, sa femme et sa fille délassaient un peu du reste (MICHELET, Journal, 1834, p. 124) :
2. ... C'étaient (...) des livres qui le délassaient de la perfection des écrivains de plus vaste encolure, par leurs défauts mêmes; ...
HUYSMANS, À rebours, 1884, p. 244.
Emploi pronom. réfl. Se délasser de qqc. Ils ne se délassaient de chanter qu'en lisant dans Shakespeare et dans Goethe (BOURGES, Crépusc. dieux, 1884, p. 44). Les artistes de la Comédie [française] ont trouvé une occasion de se délasser de leur distinction apprêtée (LÉAUTAUD, Théâtre M. Boissard, t. 1, 1926, p. 14).
Rem. On rencontre ds la docum. le part. passé adj. délassé, ée. Qui n'est plus fatigué, qui n'a plus de lassitude. Silvine regarda autour d'elle, inquiète de se sentir, elle aussi, délassée et heureuse (ZOLA, Débâcle, 1892, p. 421).
Prononc. et Orth. :[], (je me) délasse []. [a] ant. ds Lar. Lang. fr.; [] post. en position inaccentuée est anal. de il délasse. Admis ds Ac. 1694-1932. Homon. délacer. Étymol. et Hist. 1377 (Mir. de Notre-Dame, éd. G. Paris et U. Robert, VI, 192), très rare av. le XVIe s. Dér. de lasser; préf. dé-. Fréq. abs. littér. :192 (délassé : 19).

délasser [delɑse] v. tr.
ÉTYM. XIVe, rare jusqu'au XVIe; de 1. dé-, las, et suff. verbal (→ Lasser).
Tirer de l'état de lassitude, de fatigue. Détendre, reposer. || Délasser le corps, les membres, en s'étendant, en prenant un bain. || Écouter de la musique délasse l'esprit.Délasser qqn. || Sa gaieté nous délasse. Changer, distraire, divertir.
1 (…) puissé-je (…) délasser Votre Majesté des fatigues de ses conquêtes (…)
Molière, Tartuffe, 2e placet au Roi.
2 Mais que des sujets différents se succèdent, même sans interruption, l'un me délasse de l'autre, et sans avoir besoin de relâche, je les suis plus aisément.
Rousseau, les Confessions, VI,
3 (…) la rêverie me délasse et m'amuse, la réflexion me fatigue et m'attriste; penser fut toujours pour moi une occupation pénible et sans charme.
Rousseau, Rêveries, VIIe promenade.
4 Lorsque je suis fatigué, ta vue me délasse.
Bernardin de Saint-Pierre, Paul et Virginie, p. 59.
5 — Il ne faut point détourner l'esprit ailleurs, sinon pour le délasser, mais dans le temps où cela est à propos, le délasser quand il le faut, et non autrement; car qui délasse hors de propos, il lasse (…)
Pascal, Pensées, I, 24.
Absolt. || La lecture délasse.
6 (…) et, quand on arrivait du dehors, la fraîcheur de l'escalier délassait.
Flaubert, l'Éducation sentimentale, II, VI, Pl., t. II, p. 287.
——————
se délasser v. pron.
(Personnes). Se reposer en se distrayant. || Partir en vacances pour se délasser.
7 J'entends parler le monde; et des gens se délassent
À venir débiter les choses qui se passent
Molière, l'École des femmes, I, 1.
8 Un pacha visite son harem. À tout le moins un marchand de Bagdad, des pierreries plein ses poches, vient se délasser dans un palais peuplé de femmes de divers climats.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, VII, p. 61.
——————
délassé, ée p. p. adj.
Qui n'a plus de lassitude. Dispos, reposé. || Délassé par un long sommeil.
9 Tout à coup, semblable au voyageur délassé par un bain, Minna n'eut plus que la mémoire de ses vives douleurs (…)
Balzac, Séraphîta, Pl., t. X, p. 466.
CONTR. Fatiguer, lasser.
DÉR. Délassant, délassement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • délasser — DÉLASSER.v. a. ter la lassitude, faire qu on ne soit plus las. Le sommeil délasse. Le feu délasse. Changement d occupation délasse l esprit. Se délasser d une longue fatigue, d une longue application. Se coucher pour se délasser. Délassé, ée.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • delasser — Delasser. v. a. Oster la lassitude, faire qu on ne soit plus las. Le sommeil delasse. le feu delasse. changement d occupation delasse l esprit. Il est aussi n. p. Il s est couché pour se delasser. il est allé à la campagne pour se delasser de ses …   Dictionnaire de l'Académie française

  • délasser — (dé lâ sé) v. a. 1°   Ôter la lassitude. Le sommeil l a délassé. •   J ai cru qu en un lieu où vous ne songez qu à vous délasser l esprit, vous pourriez accorder à l entretien d Amadis quelques unes de ces heures que vous donnez aux gentilshommes …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉLASSER — v. a. Ôter la lassitude, faire qu on ne soit plus las. Le sommeil m a délassé. Changement d occupation délasse l esprit. Absolument, Le sommeil, le feu délasse.   Il s emploie souvent avec le pronom personnel. Se délasser d une longue fatigue, d… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • DÉLASSER — v. tr. Délivrer de la lassitude. Le changement d’occupation délasse l’esprit. Se délasser d’une fatigue, d’une longue application. Absolument, Le sommeil, le jeu délasse …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • delasser — Se Delasser, Lassitudinem ex corpore exigere. Le nitrum delasse, Reficit lassitudines nitrum …   Thresor de la langue françoyse

  • délasser — vt. (a)rpozâ <reposer> (Albanais 001) ; délassé (Montagny Bozel) / î (001, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se délasser — ● se délasser verbe pronominal Faire cesser sa lassitude physique ou morale ; se détendre, se reposer, se relaxer …   Encyclopédie Universelle

  • reposer — 1. reposer [ r(ə)poze ] v. <conjug. : 1> • v. 1050; repauser Xe; bas lat. repausare → poser I ♦ V. intr. 1 ♦ Littér. Rester immobile ou allongé de manière à se délasser. Il ne dort pas, il repose. ♢ Par ext. Dormir. Être immobile. « Tout… …   Encyclopédie Universelle

  • délassement — [ delasmɑ̃ ] n. m. • 1475; de délasser 1 ♦ Le fait de se délasser, physiquement ou intellectuellement. ⇒ détente, loisir, récréation, repos. Avoir besoin de délassement. « Un changement d ouvrage est un véritable délassement » (Rousseau). 2 ♦ Ce… …   Encyclopédie Universelle


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.